L'île de Vancouver

Canada

  • 700 000 habitants
  • 32 134 km2 de superficie
  • 3 440 km de côtes
Utilisez les fiches pédagogiques
Architecture - Art de vivre - Environnement - Faune - Gastronomie - Nature

Géographie

Vancouver

En Colombie-Britannique, l’île de Vancouver se trouve sur la côte Pacifique du Canada, face à la ville de Vancouver, avec laquelle il ne faut pas la confondre !

Superficie : 32 134 km2

Population en 2006 : 721 758 habitants dont 330 088 habitants à Victoria

Tourisme

Surf sur les eaux de Tofino

Réserve du parc national du Canada Pacific Rim,

Parc provincial Petroglyph,

Safari photo aux orques à Victoria,

plonger avec les phoques à Snake Island,

Parc provincial Strathcona,

Festivals

Festival d'été francophone de Vancouver

Festival des Premières Nations (Victoria),

Festival de musique Folk (Victoria);

Festival de la Francophonie (Victoria),

Brant Festival : fête de la vie animale sauvage (Parksville),

Personnalités

Bill Reid (sculpteur),

Emily Carr (peintre),

Phyllis Webb (poète),

Chief Mungo Martin (sculpteur, peintre, chanteur),

Films et bandes dessinées

Films

X-Men: The Last Stand, de Brett Rattner, États-Unis, 2006

X2, de Bryan Singer, États-Unis – Canada, 2003

13th Warrior, de John McTiernan, États-Unis, 1999

The X-Files, de Rob Bowman, États-Unis – Canada, 1998

Francophonie

Le phare de Fisgard, près de Victoria, est le plus vieux phare de la côte ouest canadienne

Environ 56 % des francophones de la Colombie-Britannique habitent dans la région métropolitaine de Vancouver (29 795) ou dans celle de Victoria (5 985). Selon les chiffres de 2006, il y a dans la province 70 410 locuteurs dont le français est la première langue.

Faits inusités

Stanley Park borde le centre-ville de Vancouver

Chaque année, une grande course de baignoires a lieu à Nanaimo. Parmi les engins les plus insolites qu’on a pu voir par le passé, mentionnons une baignoire sur coussin d’air, œuvre de la Navy, ou encore un véhicule muni de six toilettes en guise de sièges pour les rameurs, création d’une station d’études biologique.

Entre février et avril, on peut voir jusqu’à 18 000 baleines grises passer le long de la côte ouest de l’île. Les baleines parcourent 9 000 km entre le Mexique et l’Alaska.

Dates

Au moment de l’arrivée des Européens, au XVIIIe siècle, l’île de Vancouver était occupée par les tribus des Nootka, sur la côte ouest, par les peuples salishs, dans le sud et l’est, et par les Kwakiutl, qui résidaient dans le centre et au nord de l’île. 

Vers la seconde moitié du XVIIIe siècle, des pêcheurs et des négociants russes venaient sur l’île à partir de leurs postes de traite situés en Alaska, territoire qui appartenait alors à la Russie. Ils se procuraient des fourrures auprès des Haïdas des îles de la Reine-Charlotte (Îles Haida Gwaii), un archipel au nord de l’île de Vancouver.

1778 : le Britannique James Cook met le cap sur l’île de Vancouver et jette l’ancre dans la Baie de Nootka, sur la côte ouest de l’île.

La région en bref

L’île de Vancouver est la plus grande île de la côte nord-américaine du Pacifique. Sa population se concentre principalement au sud, dans la région de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique. Les toponymes autochtones, espagnols et anglais de l’île gardent les traces des différentes populations qui s’y sont succédé :